LE CABINET 

  • https://m.facebook.com/severineayurv
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube

LES HORAIRES

ME CONTACTER

Routine du matin ayurvédique "la Dinacharya"

Mis à jour : 2 août 2019

Parmi les outils utilisés au quotidien pour maintenir l'équilibre des trois doshas figurent l'hygiène et les soins corporels. Faciles d'accès et pouvant apporter une sensation de bien-être immédiate, ces différents gestes sont une porte d'entrée privilégiée dans le monde de l'ayurvéda pour nous, occidentaux.


Routine du matin ayurvédique "la dinacharya"

Veiller sur son corps et l'entretenir quotidiennement est l'une des préoccupations majeures de la pensé indienne, car la quête de la pureté est fondamentale pour le développement de l'être. En ayurvéda, on considère que sans le support du corps, l'âme ne pourrait être là. Il faut donc entretenir ce corps. Les soins du corps contribuent nottamment à éliminer ama, ces dépôts de toxines pouvant nuire au bon fonctionnement et à la régénération des différents tissus. Ils sont également l'occasion d'observer ce corps qui, parfois, nous envoie des signes de déséquilibre.


Ces différents gestes constituent la "dinacharya", cette "routine quotidienne" qui, aux côtés de l'alimentation et de l'état d'esprit, constitue l'un des trois piliers de la santé selon l'ayurvéda. C'est gestes quotidiens sont d'une importance cruciale pour qui veut aborder la santé et le bien-être sous un angle préventif. Chaque jour, ils nous incitent à mettre en oeuvre les moyens nous permettant de conserver notre équilibre pour rester en bonne santé, ou de restaurer notre santé s'il y a déséquilibre.


Dinacharya "Passage en revue des différents gestes"


Evacuer les urines et selles

Elle doit s'effectuer rapidement dès que le besoin s'en fait ressentir, car en ayurvéda, se retenir est considéré comme une source de souffrance et d'intoxication. Des soucis de transit ? Au lever, on boit un verre d'eau à température ambiante ou légèrement chauffée pour réveiller le système digestif et activer le processus.



Nettoyage de la langue (jihwa prakshalana), est le geste clef de l'hygiène buccale ayurvédique. Il est très simple : avec une petite cuillère en argent ou un gratte langue en cuivre aux propriétés bactéricides, on ôte le dépôt blanchâtre qui recouvre la langue en plus ou moins grande quantité après une nuit de sommeil. Ce geste permet d'une part d'éviter qu'ama (les toxines) soit réabsorbé et s'accumule ailleurs, d'autre part de stimuler agni, le feu digestif. C'est beaucoup mieux que de se brosser la langue avec sa brosse à dents... et de ravaler une grande partie de ce dépôt !


Le nettoyage de la langue fournit également des informations : si le dépôt est important, c'est le signe d'une mauvaise digestion due soit à un dîner trop copieux, soit à un agni affaibli. Un dépôt légèrement jaunâtre indique une faiblesse du foie. On veillera alors à ne pas manger trop gras et à boire de l'eau citronnée pour drainer les toxines.


Gargarisme à base d'huile. "Gandusha", autre soin buccal, consiste à se rincer la bouche avec une cuillère à café/soupe d'huile de sésame. On fait circuler l'huile entre les dents durant quelques minutes puis on recrache. Elle doit avoir une consistance laiteuse : c'est signe d'un gandusha réalisé dans les règles de l'art ! Effectué régulièrement, il contribue à fortifier les gencives et les dents, puis à lutter contre la mauvaise haleine.


Nettoyer les dents

Outre le brossage des dents avec un dentifrice aux plantes et huiles essentielles (neem, amalaki, clou de girofle, menthe...), ou avec une simple poudre comme la marque "Gencix".



Auto-massage à l'huile

Contrairement à nos habitudes occidentales, cette application d'huile se pratique avant la douche. Après, l'huile laisse une pellicule sur la peau qui l'empêche de respirer. L'appliquer avant la douche permet au contraire une bonne pénétration de l'huile grâce à la chaleur. Cette oléation est encore plus bénéfique si elle est réalisée l'ors d'un auto-massage d'une quinzaine de minutes. Il est recommandé de faire cet auto-massage le plus souvent possible.


En pratique

- Faites chauffer votre huile au bain-marie ou dans vos mains.

- Commencez le massage par le haut du corps avec le sommet du crâne en faisant des mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d'une montre.

Poursuivez sur le visage, avec des mouvements circulatoires en symétrie de part et d'autre (front, orbites, temps, nez, maxillaires), en finissant par le cou.

- Massez ensuite votre poitrine avec des mouvements circulatoires, toujours dans le sens des aiguilles d'une montre, passez par les bras avec des mouvements circulaires et lents sur les articulations et de haut en bas sur les membres.

- Revenez au tronc avec des mouvements circulaires sur l'estomac, puis du haut vers le bas en partant des intestins vers le pubis. faites de même au niveau des fessiers.

- Finissez par les jambes en massant du haut vers le bas sur les membres, et en cercles sur les articulations.


Se nettoyer le nez "Jala neti" en sanskrit, désigne celui du nez et des sinus. Il est réalisé avec une sorte de petit arrosoir appelé lota que l'on remplit d'eau tiède additionnée de sel marin. On introduit l'embout dans une narine, la tête inclinée à 45 degrés du côté opposé et le corps légèrement penché en avant, et on verse l'eau (un demi à un lota). L'eau s'écoule alors toute seule par l'autre narine. On se mouche et l'on fait de même sur la narine opposée. Jala neti est particulièrement recommandé pour des personnes ayant des problèmes ORL.


La douche

Les personnes vata privilégieront une douche chaude et un rinçage froid pour garder la chaleur. Si l'on est pitta, on baisse la température de l'eau pour calmer le feu et rafraîchir le corps. Les kapha, enclins à l'inertie, auront aussi tout intérêt à prendre une douche fraîche pour se stimuler.


Les oreilles (1 fois par semaines pour la prévention)

En Inde, on s'huile jusqu'à l'intérieur ! Ce geste contribue à prévenir les maladies auriculaires, diminue les raideurs de la nuque et les problèmes d'audition. Plus spécifique, karna purana est un soin consistant à appliquer dans l'oreille durant une quinzaine de minutes une huile herbalisée préalablement chauffée au bain-marie. Selon l'indication (acouphènes, baisse d'audition, bouchon de cérumen, otite, oreille bouchée, migraine...), les plantes utilisées seront différentes.


Envie de conseils pour vous ? Le cabinet ayurvédique vous propose un suivi nutritionnel personnalisé, et adapté selon vos besoins (maladie métabolique, troubles digestifs, perte de poids), ainsi que des traitements et massages ayurvédiques. Contacter le cabinet ici.