Postures de repos en yoga



Les deux meilleurs indicateurs du besoin de repos sont votre respiration et votre niveau d'énergie. Surveillez-vous continuellement au cours de la séance. Si votre respiration n'est pas profonde et régulière, reposez-vous. Si vous vous sentez un peu fatigué après une posture, reposez-vous.




Gardez à l'esprit que le yoga ne devrait jamais vous donner l'impression d'être pressé.


Posture de la montagne Tadasana


1. Tenez-vous debout la tête haute, mais détendu, l'écartement des pieds identique à la largeur du bassin ou bien les gros orteils joints et les talons légèrement écartés afin d'avoir le bord latéral des pieds parallèle. Les bras sont sur les côtés, les paumes des mains tournées vers les jambes.


2. Visualisez une ligne verticale reliant le trou de votre oreille, l'articulation de votre épaule, et les côtés de votre hanche, de votre genou et de votre cheville.

. Regardez droit devant vous, les yeux ouverts ou fermés.



La posture du cadavre - shavasana



1. Asseyez-vous au sol les genoux pliés, les pieds à plat sur le sol. Appuyez les paumes des mains derrière vous contre le sol pour vous soutenir.

2. Appuyez-vous en arrière sur les avant-bras.

3. Amenez votre dos et votre tête au sol.

4. Etendez les jambes, puis écartez les pieds à la hauteur des hanches et tournez les pieds vers l'extérieur en les relâchant ensuite.

5. Croisez les bras sur la poitrine et allonger votre dos comme si vous vouliez monter vos omoplates vers votre tête.

6. Dégagez les bras et posez-les sur le sol, en les déroulant vers le bas des épaules jusqu'aux mains. Tournez les paumes des mains vers le haut.

7. Tournez plusieurs fois lentement la tête d'un côté à l'autre, pour finir par vous reposer au milieu sur le dos de votre tête.

8. Fermez les yeux et détendez-vous.


Variante de shavasana avec jambes pliées


Pour améliorer si nécessaire le confort de votre dos, placez un coussin ou une couverture enroulée au-dessous des genoux. Si votre nuque ou votre gorge est tendus, placez une couverture pliée ou un petit coussin sous votre tête.



Astuce : Si vous souffrez de problème de dos, optez pour cette variante de shavasana (voir la posture du cadavre), où les jambes sont pliées et non tendues, si vous souffrez de problème de dos.


La posture facile - sukhasana



1. Assis sur le sol jambes droit devant vous, placez les mains au sol derrière les hanches, les paumes au sol et les doigts pointés vers l'avant.

2. Secouez les jambes.

3. Croisez les chevilles, la cheville gauche en haut et la cheville droite en bas.

4. Appuyez les paumes vers le bas et croisez les jambes un peu davantage jusqu'à ce que votre pied droit soit sous votre genou gauche et que votre pied gauche soit sous votre genou droit.

5. Reposez vos mains avec les paumes sur le haut des genoux, la main droite sur le genou droit, la main gauche sur le genou gauche. Si les genoux sont plus hauts que les hanches, asseyez-vous sur une couverture pliée ou sur un coussin.

6. Redressez bien votre dos, votre cou et votre tête, et regardez droit devant vous. Vous pouvez garder les yeux ouverts ou fermés.


La posture de l'enfant – balasana



1. Commencez à quatre pattes.

2. Placez les genoux écartés à la hauteur des hanches, les mains juste sous les épaules. Gardez les épaules droites mais pas bloquées.

3. En expirant, asseyez-vous en arrière sur les talons ; reposez de la sorte votre buste sur les cuisses et votre front sur le sol.

4. Posez les bras sur le sol à côté du torse, les paumes vers le ciel.

5. Fermez les yeux et respirez tranquillement.


La posture de l'enfant bras en avant

Suivez les instructions de la posture de l’enfant, mais étendez les bras en avant à l'étape 4, en ouvrant les paumes des mains sur le sol comme sur la photo.


Posture genoux-poitrine - apasana



1. Allongez-vous sur le dos et pliez les genoux vers votre poitrine.

2. Prenez les tibias juste au-dessous des genoux. Si vous avez des problèmes de dos ou de genoux, quels qu'ils soient, prenez plutôt l'arrière de vos cuisses.



La posture parfaite Siddhasana

La siddhasana améliore la souplesse des hanches, des genoux et des chevilles et fortifie le dos. La siddhasana est également bénéfique aux hommes souffrant de problèmes de prostate.



1. Assis sur le sol les jambes tendues devant vous, placez les mains sur les côtés près des hanches avec les paumes tournées vers bas, les doigts vers l'avant. Secouez plusieurs fois les jambes devant vous.

2. Pliez le genou gauche et amenez le talon gauche dans l'aine, près du périnée (la zone comprise entre l'anus et les parties génitales). Stabilisez la cheville gauche avec la main gauche.

3. Pliez le genou droit et faites glisser le talon droit vers le devant de la cheville gauche.

4. Levez le pies droit et positionnez la cheville droite juste au-dessus de la cheville gauche, et amenez le talon droit dans la zone des parties génitales.

5. Placez le côté du petit orteil de votre pied droit entre la cuisse gauche et le mollet gauche.

6. Placez les paumes des mains sur les genoux avec les bras détendus.

7. Redressez et étirez le dos et le cou, en amenant la tête dans une belle position droite et haute ; regardez droit devant vous. Vous pouvez utiliser un coussin pour élever les hanches, de telle sorte qu'elles soient à la même hauteur que les genoux.

LE CABINET 

  • https://m.facebook.com/severineayurv
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube

LES HORAIRES

ME CONTACTER