LE CABINET 

  • https://m.facebook.com/severineayurv
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube

LES HORAIRES

ME CONTACTER

Le yoga du printemps

Mis à jour : 16 août 2019

La saison de kapha



Kapha, notre dosha qui regroupe les éléments terre et eau, s'est accumulé dans l'organisme tout l'hiver et il est particulièrement important de l'équilibrer au printemps. Si on ne s'en débarrasse pas, on risque de fragiliser notre organisme et d'être plus vulnérable aux allergies, aux rhumes, aux excès de poids, aux déprimes... Le printemps est donc le moment d'équilibrer kapha qui se réveille. En lien avec les fondamentaux de l'ayurvéda, le printemps a deux phases : la sortie de l'hiver en début de saison, puis la montés de l'énergie et de la "vie naissante" quand la saison est bien installée.


Pour sortir de l'hiver : un yoga détox !

Le foie est encombré par les toxines accumulées pendant l'hiver. Il s'encrasse et ce dysfonctionnement hépatique explique la fatigue qui se fait sentir au début du printemps, accentués par le changement d'heure. Le printemps est donc la saison idéale pour relancer le foie et stimuler ses fonctions d'élimination. Axée sur le nettoyage des organes internes, la pratique de printemps stimule les fonctions digestives et l'élimination des toxines, redonnant au corps sa vitalité, et à l'esprit sa sérénité. Les postures de compression comme la posture de libération des vents (pavanmuktasana) ou la posture de l'enfant (balasana), les postures de torsion, comme la demi-lune (ardha chandrasana), ou le crocodile en spirale (makara vakrasana), jouent également un rôle essentiel dans la stimulation des organes internes.


Relancer l'énergie avec un yoga "vigoureux"

Le yoga de printemps va être "vigoureux" avec des postures "puissantes" d'une bonne intensité musculaire pour refaire partir l'énergie. En effet, l'intensité musculaire active la circulation sanguine, active l'intensité vibratoire des cellules, stimule les fonctions d'élimination (le foie est sollicité pour distribuer le glucose et transformer les graisses en glycogène), et favorise les multiples fonctions du métabolisme. Les yogis conseillent en cette périodes des postures qui renforcent la zone pelvienne et les cuisses (pour libérer les zones basses du corps, les plus denses, qui ont tendance à retenir de la graisse, de l'eau et des toxines pendant l'hiver), des postures qui ouvrent la poitrine, réchauffent le corps, refont circuler l'énergie naissante du printemps...


Vous trouverez des exemples de postures ici.