Le rythme des repas

Mis à jour : 2 août 2019

Il est assez proche de nos rythmes occidentaux (quoique souvent pris un peu plus tôt). La règle est d'espacer les repas de quatre ou cinq heures pour ne pas surcharger le système digestif.


Le rythme des repas en Ayurvéda

LE PETIT-DEJEUNER

Il se prend de bonne heure (en période vata de la journée quand l'énergie est forte, pure et légère) puisque l'on se lève normalement très tôt, voire à l'aube, mais seulement après les soins d'hygiène corporelle matinaux et un peu d'activité physique douce, qui va ouvrir l'appétit et finir de réveiller l'organisme. En Inde il est généralement salé.


Au menu : thé ou tisane (plutôt que café), fruits de saison (noix de coco, mangue, grenade, pêche) ou fruits secs et céréales (à choisir selon son doshas et souvent associés à du lait végétal et des épices), oléagineux, pain complet avec du ghee ou du miel, pancakes (sans oeufs, avec une banane écrasée par exemple) au lait végétal, fromage de chèvre ou de brebis...


LE DEJEUNER

C'est le principal repas de la journée qui se prend relativement tôt, idéalement vers 12 heures, moment de la journée ou agni (le feu digestif) est le plus fort, ce qui promet de bien dégérer. On mange dans le calme en prenant le temps qu'il faut. Le repas terminé, on s'octroie une petite promenade digestive suivie idéalement d'une petite sieste de vingt minutes (couché sur le côté gauche pour ne pas perturber le début de la digestion).

Au menu : légumes, céréales et légumineuses, éventuellement protéines animales (viande, oeuf, poisson), laitages. On recommande de na pas terminer son repas par du sucré mais plutôt par une tisane de plantes digestive ou un lassi avec du gingembre et du cumin.


LE GOÛTER

Il n'est indispensable qu'à vata, auquel il est recommandé de manger peu mais souvent : il peut même faire quatre voire cinq petits repas par jour plutôt que trois normaux, souvent trop copieux pour lui, et il a souvent besoin de se recharger en énergie. A l'inverse, kapha, grignoteur de nature, est naturellement tenté de picorer mais il doit éviter le sucré (attention aux goûters traditionnels). Quand a pitta, il se satisfait de trois repas quotidiens. Au menu : des fruits oléagineux, des fruits secs, un produit laitier.


LE DÎNER

Il est pris relativement tôt (normalement au coucher du soleil) pour laisser le temps à la digestion d'être bien entamée avant le coucher (tôt également). Ce dernier repas doit-être léger mais consistant, pour faciliter une bonne nuit, récupératrice. Lui aussi se prend dans le calme, le stress de la journée devant être balayé par les activités relaxantes et conviviales de la fin d'après-midi.


Au menu : des légumes cuits (avocat, champignons et potimarron sont tamas et facilitent le sommeil) mais aussi des soupes, des produits laitiers, parfois quelques légumineuses pour les protéines végétales mais en petite quantité. Pas de céréales ou de fritures, trop lourdes et difficiles à digérer.


Envie de conseils pour vous ? Le cabinet ayurvédique vous propose un suivi nutritionnel personnalisé, et adapté selon vos besoins (maladie métabolique, troubles digestifs, perte de poids), ainsi que des traitements et massages ayurvédiques. Contacter le cabinet ici.

LE CENTRE

Impasse de la croisée 5

1845 Noville-Rennaz, Suisse

LES HORAIRES

Du lundi au vendredi

8h00 - 18h00

Samedi

11h - 12h30

NOUS CONTACTER

info@centre-alliance.ch

T: 079 918 40 03