10 façon d'augmenter votre pratique du Yoga en Ayurvéda.

L'Ayurveda vous propose des conseils pratiques pour votre mode de vie, et pour vous assurer que, quels que soient les objectifs en pratiquant le yoga, vous profitez au maximum de votre tapis.



Ce que beaucoup ne réalisent pas, c'est que le pouvoir de guérison du yoga ne représente que la moitié de l'équation avec le système de santé en Inde. Bien que le yoga soit optimal pour étirer vos muscles, aligner votre posture et réduire le stress, il est tout aussi important de regarder les décisions que vous prenez concernant votre alimentation, et à votre mode de vie pour avoir une santé optimale.


C’est là que l’Ayurveda vieille de 5 000 ans entre en jeu.


Par exemple, si votre digestion est déséquilibrée et inconfortable, il ne faut pas uniquement compter sur le yoga. L'Ayurveda vous permet de découvrir la cause fondamentale de votre ou vos déséquilibres. Lorsque votre régime alimentaire et votre mode de vie seront bons, vous vous sentirez bien, même si vous manquez une journée de pratique de asanas. (Mais vous vous sentirez bien en faisant les deux tous les jours aussi !)


1. Sachez comment changer la composition de votre sang, et pas seulement sa circulation. Alors que les postures (asanas) de yoga aide à faire circuler le sang dans les organes et le corps, une bonne alimentation peut vous aider à former un sang plus fort qui protège et nourrit tout votre corps pendant que vous pratiquez le yoga sur votre tapis. Pour ce faire, il est important de connaître votre constitution (dosha).


2. Découvrez comment votre corps est unique. Il existe de nombreuses postures (asanas) en Yoga, mais selon votre constitution, tout comme l’alimentation, il faudra adapter votre séance en choisissant les asanas qui vous conviennent (selon votre constitution, la saison et votre état d’esprit).


Vous comprendrez qu’il n’existe donc pas un modèle systématique, car trop de paramètres rentrent en jeu. Par contre, si vous apprenez à vous connaître, vous allez découvrir les postures (asanas) qui vous conviennent, et le plus important, à quel moment selon la saison, et l’énergie dont vous disposez, ou dans quel état d’esprit vous êtes.


Par exemple, si vous avez froid et besoin de chaleur, vous allez privilégier les postures debout. Si à l’inverse, vous avez chaud, vous allez privilégier les postures au sol.

L'Ayurveda vous guide pas à pas pour découvrir non seulement votre constitution, mais aussi la constitution unique qui fait de vous l'individu que vous êtes ! Et ça, il n’y a que vous qui pouvez la déterminer. Uniquement vous et personne ne peut savoir ce que vous avez envie, ou comment vous vous sentez à cet instant présent, maintenant et ici.


3. L'Ayurveda vous aide à savoir comment adapter/modifier votre pratique. Certaines pratiques d'asanas sont saines ou malsaines selon les individus.


Le yoga chaud est-il bon pour vous ? Les salutations au soleil vont-elles vous mettre en colère ou vous amener à un état d'esprit tranquille ?


Une fois que vous connaissez votre constitution, savoir comment modifier votre pratique en conséquence vous aide à prévenir les blessures, et à progresser rapidement dans votre pratique pour en retirer tous les bienfaits.


Dans cette conscience, il est important de savoir pratiquer le yoga en toute autonomie. J’ai moi-même pendant une année eu un cours privé hebdomadaire avec mon professeur de Yoga et Pilates (Joan Gudith à Vouvry). Aujourd’hui, je pratique quotidiennement le yoga chez moi, et j’adapte ma séance en fonction de la saison (chaud ou froid), de mon énergie (fatigué ou pas), de mon état d’esprit (beaucoup de pensées, trop calme, ou pas assez…).

Ainsi, dès le matin, je régule mon énergie pour le reste de la journée.


4. Découvrez les causes profondes de vos problèmes de santé autres que musculo-squelettiques.

Parfois, les problèmes de santé proviennent d’un organe affaibli, d’une digestion compromise. L'Ayurveda peut identifier et résoudre ces problèmes une fois pour toutes, en associant alimentation et les asanas. Pour cela il faut apprendre à s’écouter, et modifier son rythme en conséquence pour que votre pratique soit sattvique.


5. Adapter votre pratique en fonction de la saison, mais aussi dans la journée. Par exemple, cela signifie éviter certaines inversions, cintrages et autres poses stimulantes le soir avant de dormir, ou lorsque votre vie est rythmée et stressante. En effet, les inversions comme le poirier ou la chandelle, font affluer le sang vers le cerveau. Cela va nourrir les cellules du cerveau en oxygène et entraîner non seulement un bon coup de fouet au niveau physique, mais aussi une revitalisation mentale, ce qui n’est pas l’idéal avant de dormir...


6. Approfondissez votre étirement et votre souplesse. L'Ayurveda vous montre comment choisir le bon régime alimentaire, les bonnes herbes et le mode de vie qui vous aideront à garder vos muscles forts, souples et élastiques, même jusqu'à un âge avancé (voir l’exemple de cette yogini de 101 ans ici, un bel exemple qui personnellement me boost !).

Côté épices, intégrez le curcuma pour vos muscles si vous avez une constitution Vata ou Kapha. Le curcuma a une action anti-inflammatoire, et améliore la circulation.


7. Conservez l'élimination régulière. Éliminer les toxines aide à calmer l'esprit et à vous préparer à la pratique de yoga la plus sattvique (ou la plus tranquille). Bien que les replis et les replis vers l'avant aident à tonifier et à détoxifier les organes et à favoriser la digestion, vos efforts sont encore plus efficaces lorsque vous consommez des aliments et des herbes destinés à réguler l'élimination.


8. L'Ayurveda maintient votre digestion forte. Suivre les consignes ayurvédiques en matière de repas, comme donner suffisamment de temps pour digérer les aliments avant de pratiquer le yoga, favorise une vitalité optimale.


Rappelez-vous : l'acte de digestion consomme beaucoup d'énergie. Tout comme le yoga vous apprend à respecter votre colonne vertébrale, l'Ayurveda vous apprend à respecter votre corps en le laissant digérer pleinement et efficacement.


9. Augmentez votre endurance en nourrissant votre corps hors du tapis.

La façon de nourrir votre corps est aussi unique que vous l'êtes. Les effets du yoga durent souvent au-delà de votre pratique physique, alors pourquoi votre régime devrait-il être différent ?

Choisir des aliments grâce à la sagesse de l'Ayurveda vous garde en bonne santé, pour que vous puissiez bouger avec endurance et facilité.


10. Faites preuve de compassion pour vous-même, ce n’est pas en une semaine que vous allez pouvoir tout changer, allez-y « step by step », par contre, soyez régulier dans vos objectifs et votre pratique, ce n’est pas tellement la quantité qui compte, mais la régularité. Il ne s’agit donc pas de faire une journée entière de yoga, mais en faire 20 minutes chaque jour. Vous verrez ainsi rapidement les résultats, et bienfaits.

LE CABINET 

  • https://m.facebook.com/severineayurv
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube

LES HORAIRES

ME CONTACTER