10 conseils pour maigrir avec l'ayurvéda

Mis à jour : 2 août 2019

Le mot régime est un non sens en ayurvéda : il suffit de soigner l'alimentation et l'hygiène de vie. De plus, une femme doit avoir des formes et il est logique que le corps change au fil du temps !



Plusieurs raisons peuvent expliquer le surpoids : excès alimentaires, notamment de sucres et de gras, qu'on veillera à réduire avec une alimentation soignée et rigoureuse, mais aussi mauvaise digestion et assimilation. On pourra alors booster son agni en fonction de son dosha, avec des aliments piquants par exemple. Un mauvais équilibre de vie (stress, sommeil difficile) pourra être amélioré en suivant les règles ayurvédiques, et l'activité physique doit être reprise, d'autant qu'elle apporte un certain équilibre nerveux.


1. Manger seulement quand on a faim et même faire une monodiète au moins un jour par semaine, à base de végétaux cuits et crus, pour mettre son système digestif au repos et l'aider à être plus efficace. On peut, encore mieux, la prendre sous forme liquide.


2. Remettre en place la règle des trois tiers pour se nourrir : un tiers d'aliments solides pris à table, un autre de liquides (bus entre les repas, en réduisant les jus de fruits et en augmentant la part d'eau, de tisanes et de thé), et un troisième de vide. Cela implique d'être vigilant sur les quantités que l'on se sert (préparer des assiettes en favorisant les légumes), mais aussi sur ses sensations alimentaires. Il faut donc manger dans le calme et en conscience.


3. Réduire les portions : éviter, au petit déjeuner comme au goûter, pour ceux qui en prennent un, les pâtisseries, sucreries et autres douceurs. On peut se contenter d'un thé épicé et d'un fruit frais de saison, d'autant que le dîner est servi tôt, idéalement à 19 heures. Ce dernier doit être le plus léger possible (légumes cuits principalement).


4. Soigner son moral et apaiser son système nerveux avec de bons acides gras (oléagineux selon le dosha, huile de colza, d'olive et de sésame), mais également du safran dans la cuisine et du thé (le plus fréquemment possible).


5. Réduire le sel de table mais aussi les produits de la mer, les algues (sauf celles d'eau douce comme la spiruline) et la sauce soja qui, tous, retiennent l'eau. Un conseil particulièrement utile à Kapha qui en consomme souvent trop.


6. Marcher le plus possible : avant le petit déjeuner, après chaque repas, avant de rentrer chez soi après le travail sont les trois bons moments pour augmenter son nombre de pas et renouer avec la sensation d'effort doux.


7. Soigner son sommeil : passer un moment agréable avec sa famille, avoir une activité tranquille, réduire la télévision (et plutôt lire ou écouter de la musique), mais aussi méditer et se relaxer avant de dormir sont des règles à mettre en place au quotidien, tout comme des horaires réguliers, très bénéfiques.


8. Aider à supprimer ama, qui représente les toxines mais aussi les graisses en excès, en buvant des décoctions de fenouil, cumin et coriandre (1/2 c. à c. de chaque, écrasée, pour 1L d'eau, à verser dans un Thermos).


9. Se frictionner chaque jour avec un gant de crin (ou équivalent), pour améliorer la circulation sanguine et lymphatique.


10. Faire une cure de triphala qui est une combinaison de trois fruits secs indiens, améliore la digestion et convient à tous les doshas. Il réduit la masse graisseuse au profit de la masse maigre, élimine les toxines et régule le taux de sucre sanguin (glycémie), ce qui va aider à stopper les compulsions sucrées.


A la ménopause

C'est, chez la femme, une vraie période "à risque" de prise de poids, alors même que ce passage est généralement chaotique et va perturber les trois doshas tour à tour : d'abord pitta (irritabilité), puis vata (insomnie, troubles nerveux), enfin khapa (fatigue, besoin de dormir, déprime, prise de poids). Il faut à la fois nettoyer les toxines (monodiètes régulières), favoriser les bons acides gras (dont l'huile de sésame), mais aussi préserver son moral (safran) et son hygiène de vie, et se ménager du repos et des activités physiques douces.


Envie d'avoir des conseils ? Le cabinet ayurvédique vous propose un suivi nutritionnel personnalisé, et adapté selon vos besoins (maladie métabolique, troubles digestifs, perte de poids), ainsi que des traitements et massages ayurvédiques. Contacter le cabinet ici.





LE CABINET 

  • https://m.facebook.com/severineayurv
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube

LES HORAIRES

ME CONTACTER