INDICATIONS ET CONTRE-INDICATIONS AU JEÛNE

Je conseille le jeûne à visée détoxinante, revitalisante, pour mettre au repos l’organisme, et permettre aux organes de récupérer un état de fonctionnement optimum.

Prendre en compte vos capacités adaptatives

Bien-sûr, je vous conseille selon vos capacités adaptatives, une personne fatigué, sous traitement médical, ne fera pas le même type de jeûne. Le jeûne sera totalement personnalisé en fonction de la personne.​ Un jeûne doit-être bien accompagné (surtout le premier), au risque d'avoir l'inverse de l'effet recherché, ce qui n'est pas l'objectif.

Il faut savoir que le jeûne a aussi d'autres effets sur la santé, et est une arme thérapeutique incontournable en cas de :​

- maladies cardio-vasculaires (maladies coronariennes, insuffisance cardiaque, troubles de la circulation artérielle, insuffisance veineuse),

- maladies du dos et des articulations (arthrose, arthrite, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante),

- maladies du tube digestif (inflammation intestinale chronique, colites, gastrites, constipation chronique),

- pathologies diverses ;

(épuisement physique et psychique, état dépressif, fatigue chronique, infections à répétition, migraines et maux de tête, allergies dont asthme, rhume des foins, urticaire, eczéma, troubles de la ménopause, syndrome prémenstruel, fibromyalgie, glaucome, acné...)

​​

EN DETAIL

 


Attention, le jeûne ne s'adresse pas à tous, il y a des contre-indications :

- Cachexie

- Anorexie mentale

- Hyperthyroïdie décompensée

- Insuffisance cérébrovasculaire avancée et démence

- Insuffisance hépatique ou rénale avancée

- Grossesse et allaitement 
 

 


Il y a aussi des pathologies à risque dans lesquelles le traitement est possible, mais ne doit être entrepris que dans une clinique permettant un encadrement strict, sous supervision médical, comme à la clinique Buchinger :

- addictions

- diabète de type 1

- psychose

- tumeurs malignes

- pathologie coronarienne sévère

- décollement de la rétine

- ulcère gastrique et / ou duodénal. 

- sclérose en plaque,  

- tuberculose, 
- états pré et post chirurgicaux, phobie du jeûne,

- troubles du comportement alimentaire (incluant la  boulimie),

- épilepsie, présence d’un stimulateur cardiaque,

- présence d’un organe greffé,

- carences nutritionnelles. 
 

 

Médicaments posant problème pendant le jeûne (vous devrez aussi être sous supervision médical, comme à la clinique Buchinger) :

- Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens

- Corticostéroïdes systémiques

- Antihypertenseurs (en particulier les bêtabloquants et les diurétiques)

- Antidiabétiques

- Contraceptifs (effet limité) 

- Anticoagulants

- Médicaments psychotropes (en particulier les neuroleptiques et le lithium)

- Antiépileptiques

 

Découvrir un exemple d'accompagnement d'un jeûne de 14 jours 

 

Que se passe-t-il lors de l'accompagnement de jeûne?

LE CABINET 

  • https://m.facebook.com/severineayurv
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube

LES HORAIRES

ME CONTACTER